Les deux Vanessa sont occupées aujourd’hui, je me retrouve donc pour la premiere fois à découvrir la ville en solo. Je culpabilise un peu de me retrouver si rapidement un coin avec du wifi (Geek un jour, Geek toujours), mais me console en me disant que ca m’a bien servi, j’ai pu trouver un covoiturage pour Toronto avec le site de petites annonces Craig’s list. Ha et puis j’ai pu trouver du couchsurfing aussi ! Je quitterais donc mes deux Vanessas pour Joey, un artiste peintre de 33 ans qui habite dans le quartier gay. Je sais pas pourquoi, je me dis que j’y perd au change. Mais bon, comme dit Jon,  » on peut toujours faire confiance aux barbus ».

En fin d’aprem, j’ai bougé mes fesses de maudit français vers l’ile saint helene. Il y a une super vue sur la ville, et je sais pas pourquoi, j’etais absolument tout seul. A la tombée de la nuit, c’est envahie par une nuée impressionante de papillons. Pendant un instant, j’ai cru vivre une scène du film « le tombeau des lucioles ». Esperons que mon histoire ne s’acheve pas comme celle du film…

La vue de Montreal depuis l'ile Sainte Helene

La vue de Montreal depuis l'ile Sainte Helene