Donc on s’est couché à 4 heures, et l’on se leve à 7 heures pour aller dans la petite ville de mazamitlan à 2h30 d’ici. Entre 2, les colocs allemands danois serbo hindous afgans sont rentrés, autant dire que j’ai pas beaucoup dormi.

Heureusement qu’il y a le trajet en bus et que j’ai fait un stage intensif de dormissage en condition extreme, sinon j’aurais été claqué toute la journée. On visite la charmante petite ville vite fait, je goutte encore un nouveau truc mexicain (sopes) toujours frit, comme tout le reste, mais toujours bon, comme tout le reste.Bon ok, les fruits ne sont pas frits. En fait le seul truc que j’ai gouté ici et que je n’aime pas cest les micheladas, biere auquel on ajoute plein de sel et des sauces piquantes.( Mexican staileuh quoi)

Depuis que je suis ici, je suis devenu fan de goyava
Depuis que je suis ici, je suis devenu fan de goyava

Et puis Nuria me propose de faire du quad. Pourquoi pas ! Ca m’a l’air fun. Par contre Je pense aux condition de sécurité au mexique que j’ai vu jusqu’ici,surtout sur la route, ca me rassure pas du tout, et je pense à mon assurance ou il y a bien marqué que ce genre de truc n’est pas pris en compte. Je pense également au nombre de boutiques pompes funebres que l’on a croisé dans cette si petite ville. J’essaye de ne pas y voir de rapport.

Nuria et moi sur le Quad
Nuria et moi sur le Quad

C’est parti, le mec nous fait tout un speech que je comprend plus ou moins sur ce qui est assuré par eux, ce qui ne l’est pas.Je flippe de plus en plus en fait, surtout quand je vois comment conduisent les mexicains. On démarre, c’est Nuria qui commence. Finalement je m’y prend tres vite, en fait on sort directement de la ville pour monter dans la montagne donc pas de probleme de « pousse toi de la j’en ai une plus grosse ».


Moi et mon quad "amaha"
Moi et mon quad « amaha »

A moins que ca soit un "Yaaha"
A moins que ca soit un « Yaaha »

Bon, comme d’hab c’est le genre de truc impossible à décrire, mais des que je prend le volant je ressent l’ivresse de la vitesse et j’en profite un max.Nuria a pris des videos. On passe dans des endroits avec des vues incroyables, traverse des mini ruisseaux ou des villages tout droit sortis du pur cliché mexicain, du style avec la poule qui te coupe la route et la poussiere qui te coupe le souffle.

Experience tres positive,encore une fois, merci Nuria, Merci Couchsurfing.

Et puis on rentre, et je m’en vais. Mon car part ce soir direction Mexico city. Encore quelqu’un de super sympa que je ne reverrais probablement pas. Quand j’étais à Las Vegas, Ryan s’est rendu compte au bout de quelques jours que je faisais un tour du monde.

« en fait je ne suis qu’un personnage de plus dans l’immense histoire de ce voyage ». J’ai trouvé ca à la fois tellement triste mais tellement vrai. Tous ces gens que je rencontre sont parfois insignifiants, mais avec certains, la magie opére et je ne peux qu’essayer d’en profiter un maximum pour les quelques jours, voir heures, que je passe avec eux, tout en sachant que tout ca n’est qu’éphemere.

Bon. Ben tant pis hein.