Le Durian, c’est un fruit d’ici. La légende dit que c’est le « King of fruit » , c’est à dire le roi des fruits, pour qui lit le blog mais pas l’anglais. (coucou Papa!) Vu comme ca, ça donne envie! Sauf que…

faites votre choix

faites votre choix

La premiere fois que j’ai entendu parler de ce fruit, c’était par Nicole au Mexique. Elle disait que c’est un truc dégeu, que ca pue la mort a 20m, que c’est même interdit dans la plupart des métros et hotels d’asie du sud est, mais que les asiat’ en raffolent. La deuxieme fois, c’était via quelques recherches sur le net. J’étais tombé sur un article qui disait que le gout est comparable à embrasser une personne morte depuis 3 mois, et que l’odeur est dégeulasse, mais differente du gout. Comprendre les deux sont dégeux, mais c’est un dégeu different.

Flora et moi, on a testé. Je vous confirme, c’est vraiment pas bon. C’est difficile à décrire, je vous encourage à voir par vous meme, mais je rajouterais quand même à la description ci dessus que la texture de la chose est vraiment pas attirante non plus. Un espece de truc gluant filandreux…

De quoi se faire plaisir

De quoi se faire plaisir

En Asie, on trouve des durians buffets. Vous payez une somme donnée, et les portes du royaume s’ouvrent à vous. Mangez autant que vous voulez, c’est fait pour ca! A singapour, ils ont même des offres via les sites de vente groupée, pour faire des « Durian tour ». On vous emmene en Malaisie voisine, visiter une plantation, et tout ca se termine bien sur par un buffet…

Sachez quand même que la plupart des asiat’ trouvent ca dégeulasse également. Juste une poignée d’accros qui bouffent toute la production et empestent à 20m à la ronde avec leur truc. Considerés comme des pestiferés, Ils se regroupent la nuit aux buffets pour profiter de leur péché mignon… Heureusement, ca pousse pas chez nous.