Bon en fait j’ai changé d’avis à la derniere minute, los Cabos ca coute super cher d’y aller, et en plus apres je dois reprendre un bus pour aller à La paz pour ensuite pouvoir prendre le ferry jusqu’a Masatlan puis le bus jusqu’a Guadalajara. Du coup, j’ai choisi d’aller direct a Guadalajara, deuxieme ville du mexique, à seulement  34 heures du bus d’ici !

Mais ca va le faire,comme déjà dit, les bus mexicains sont tres confortables.

Hier soir, dans la voiture avec Lisa, Eduardo et Alfa, je demande innocement de metre une radio avec de la musique mexicaine. Alfa s’éxécute et en 20 secondes on trouve une radio super cliché de musique Mexicaine, parfait ! Et puis arrive minuit, et c’est l’hymne national qui retentit. Ils m’expliquent qu’au Mexique, à minuit et à 6 heures du mat , sur toutes les stations radios, passe l’hymne national. I AMMMMMMM THE BRAINWASHER diraient peut etre Daft Punk.

Eduardo
Eduardo

On en vient à parler de l’armée du Mexique et je fais une découverte étrange en demandant si le service militaire est toujours obligatoire ici. Accrochez vous.

A 18 ans, ils recoivent un papier qui leur demande de se presenter à un bureau avec une boite. Dans cette boite, des boules noires, des boules blanches. On en pioche une, et si on tombe sur une blanche, tu peux partir. Si on tombe sur une noire, c’est parti pour un an de service militaire ! Je trouve ca completement hallucinant et leur demande environ 47824 fois de répeter pour etre sur que j’ai bien compris leur espanol, mais non apparement c’est ca. Pas eu le temps de verifier sur google encore, je les soupsonne d’avoir monté le coup ! Mais si c’est vrai c’est genre « Haha pas d’bol! T’en as pour un an! »

Je vais au bureau avec mes potes, on tombe tous sur une boule blanche, sauf gégé qui se retrouve avec la noire. « Bon bahhhh à l’année prochaine mec ! ». Ca les fait beaucoup rire quand je présente les choses sous cet angle, et Lisa admet que le systeme peut paraitre étrange…

Alfa
Alfa


Et puis ensuite, je suis parti.Les larmes aux yeux devant ces gens incroyables que j’ai rencontré (Lisa, si tu arrives a lire ca, je parle de toi entres autres la!). Encore une fois, à Tijuana, j’ai quasiment rien fait. Y’a rien a faire de tout facon. Mais j’ai vraiment passé de tres bon moment à échanger avec ces gens la, à essayer toute sorte de nourriture, à rire et à apprendre.

Ils m’ont meme preparé une bouteille de jus de raisin rien que pour moi avant de partir !