Difficile de parler de cette ville. En gros, elle s’étend sur des centaines de kilometres, et le réseau de transports publics est quasiment inexistant..Ce qui veut dire que sans voiture, t’es dans la merde.Wolfy et moi on arrive le soir, il pleut, et la premiere impression n’est pas tres reluisante. Les SDFs dorment dans la rue sous la pluie, les moustachu qui nous appellent  » my friend » pour essayer de nous vendre leur taxi. Au cours de ma maigre experience de voyage, j’ai appris a savoir qu’un type qui t’apelle my friend alors que tu ne le connais pas n’est jamais digne de confiance. Donc non desolé Monsieur, tu n’es pas « my friend ».Peut etre que si l’on va boire un coup ensemble, que tu me montre ta maison, que l’on partage un burritos ensemble, alors la, peut etre, tu sera my friend. Pour l’instant, t’es juste un mexicain qui essaye probablement de m’arnaquer. Et si ca n’etait pas dans tes intention, et ben tu t’y prend mal, pasque tu me fais flipper.


On arrive dans l’appart d’Ali (Oui, celui de NY) apres quelques trop longues minutes de marche sous la pluie.Attention, Ali m’a dit que la derniere fois il avait remarqué qu’il y avait son nom sur le blog, et meme si il comprend rien, il va voir avec google traduction! Je ferais mieux de ne pas écrire de conneries donc…

Cela dit, mon devoir de blogeur m’oblige à etre honnete quand meme et à ne pas tenir compte de la pression ( de toute facon je serais deja loin au moment ou il lira ca, muahahha!) Tout ca pour dire que son appart n’a rien a voir avec celui de Jenny, je dirais meme que c’est tout a fait l’inverse. Tout est clean mais alors super CLEAN. C’est simple, j’ai l’impression qu’Ali et sa famille ne lisent jamais un seul magazine. Ou est le pot a crayon ? Ou sont les centaines de milliards de petites choses que tout le monde amasse naturellement dans un appart ? Suis je dans un appart d’exposition Ikea ? La vue magnifique sur L.A renforce le coté expo.

La cité des Anges

La cité des Anges

On se réveil tous en retard le matin, mais Ali, en bon Californien pas stressé, prend quand meme le temps de nous déposer a Venice Beach ou je peux toucher l’océan pacifique pour la premiere fois de ma vie! ( Youhouuu !)

Pure plage californienne, pleine de relous et des chelous, de mecs avec des grand panneaux feuilles de cannabis  » Vient voir le docteur ». Et oui, il y a cette hypocrisie de la marijuana médicale ici, que tout le monde détourne. En fait, depuis quelques années, il suffit d’aller voir le médecin, de lui dire j’ai mal à la tete, de lui filer 80$, et il délivre une carte officielle qui donne le droit d’acheter de la weed à usage médicale, pour soulager la douleur. Au final, c’est n’importe quoi, le carte en question est donnée à n’importe qui veut bien se donner la peine d’aller chez le medecin, et il y a tout un business qui s’est crée autour de ca. Alors apres je ne vous parle pas de ceux qui ont la carte et qui en profitent pour revendre à leurs potes qui ont la flemme d’aller chez le médecin, etc.

Monsieur n'a vraiment pas envie que vous ayez des maux de tete !

Monsieur n'a vraiment pas envie que vous ayez des maux de tete !

On verra la jetée de Santa Monica également ( mais siii c’est connu), avec le fin de la route 66. Le jour d’apres, c’est hollywood boulevard. Ok c’est cool, on voit les tites nétoiles avec les noms des stars et le chinese theater.A part ca, on sait plus quoi faire, on à pas de voiture et de toute facon, que faire d’autre dans cette ville ? La moindre rue est sans fin et sans âme.

Il y avait beaucoup de monde autour de celle ci. Je ne connais pas, mais j'imagine qu'il doit s'agir du Johnny Hallyday local.

Il y avait beaucoup de monde autour de celle ci. Je ne connais pas, mais j'imagine qu'il doit s'agir du Johnny Hallyday local.

Je me pose pour une sieste, et à mon réveil, Wolfy me fait des grand signes pour me dire de le rejoindre. Il est en train de parler avec un SDF. Soit, pourquoi pas, ca peut etre interessant. Et puis finalement ca devient vite chiant, le mec arrete pas de parler, il enchaine il enchaine il enchaine, on ne peut pas en placer une, et ca devient tres rapidement ennuyeux. On met un terme à la conversation quand il commence à essayer de faire une priere avec nous et de nous convertir à Dieu.Tant mieux, ca nous fait une raison de nous débarasser de lui.

Bye Bye L.A, on m’avait prévenu, y’a rien a faire sans voiture, mais apparement j’avais besoin de le voir par moi meme ! Ha si, on a quand meme vu la sortie du concert de ZE SUPERSTAR Justin Bieber au Staples Center de Los Angeles (20 000 personnes) Des milliers de poupées barbies de 12 ans, hystériques avec des tee shirts à pailette fait maison I LOVE JUSTIN, encore une fois une scene que je ne vivrais pas n’importe ou.

Allez, on se barre à San Francisco, la bas au moins, ils ont des ponts super cools il parait !