J’ai decidé que je pouvais aller voir les ruines de Monte Alban a pied, c’est à environ 2 heures de marche dit google maps, ca me fera une belle balade. Manque de pot, je me perd encore une fois.Décidement. Ca avait pourtant l’air super simple d’y aller. Plus j’avance, plus il y a de chien errants. Et plus ca sent le quartier pauvre.A flanc de montagne, on dirait des favelas. Les gens me regardent, et les chiens me dévorent des yeux. J’abandonne, il est déja 4h10 et les ruines ferment à 5. Je prend le premier bus qui passe, il va au centre ville, parfait.

Quartiers pauvres de Oaxaca

Quartiers pauvres de Oaxaca


Le lendemain, j’ai fait le cours de cuisine mexicaine proposé par l’hostel. C’était tres sympa ! Et super bon en plus. Je me souviendrais jamais de comment preparer tout ca, mais j’ai tout filmé, alors je pense pouvoir au moins tenter le guacamole au retour a la maison ! J’ai fait ca avec 2 australiennes super gentilles.

Cuisiner cest rigolo

Cuisiner cest rigolo

Nicole, Moi, Nicky et notre repas

Nicole, Moi, Nicky et notre repas

Du coup j’avais prévu d’aller voir le tule, un arbre géant pas loin de la ville aujourd »hui, mais elles me proposent d’aller voir les ruines, en bus cette fois. Allez, c’est parti,  c’est tellement plus interessant quand je ne suis pas en solo. Arrivé la bas, il s’avere que je ne regrette pas, les ruines sont différentes de Teotihuacan.Plus petites,mais plus vertes, et l’architecture est tres différente.Je regrette pas d’avoir vu ca.

Nicole et Nicky me proposent de venir chez elles à Melbourne si je vais en Australie. Ca sera avec plaisir ! D’autant plus que je prévois plus ou moins d’y aller, en fonction de mes finances. En attendant, je pars pour San Cristobal de las Casas ( ou je devais me les geler normalement, c’est en montagne), et il se trouve que elles aussi partent, mais demain soir. On devrait se retrouver à l’hostel la bas si tout roule !