Sonja est allemande. Ca se prononce Sonia, mais ca s’écrit Sonja.

Elle parle Français à peu pres autant que moi ( je vous vois venir avec vos « ouais donc pas terrible quoi), mais également anglais, Espanol, et elle apprend le portugais. Ha et puis elle est allemande, donc elle parle Allemand aussi. Waou.

 

On est arrivé le même jour ici, c’est ma compagnone d’armes ! (ça se dit ca ?)

C’est aussi la reine des jus de fruit. Elle mélange des trucs, j’y aurais jamais pensé. Du genre bananes arachides. Mais c’est super bon !

Elle met du vinaigre dans tout ce qu’elle bouffe, et à l’heure ou j’écris ca, c’est déjà la deuxieme fois qu’elle perd sa bouteille de vinaigre. Y’aurai il un voleur de vinaigre dans l’hostel ? Pas cool les mecs.

 

Sonja, elle me confirme quelque chose que j’ai remarqué depuis le début de mon voyage, a chaque fois que j’ai rencontré un allemand, que ca soit en Floride, dans le Nevada, en Bolivie ou ailleurs. L’un des premiers truc dont les gens leurs parlent, c’est la guerre. C’est genre « Salut tu viens d’ou? Ha ouais allemagne, Hitler tout ca ». Elle me confirme aussi qu’a l’école, ils leurs rabâchent ca pendant des années, en leur faisant bien comprendre les atrocités que leurs ancêtres ont parfois commis. Le résultat, c’est que beaucoup d’allemand ont tellement honte, qu’ils ont ensuite peur de dire d’ou ils viennent. Sonja a aussi peur de l’image de l’allemand bourru plein de bière. Du coup, elle m’avoue qu’il lui arrive parfois de dire des trucs du style je suis allemande mais j’ai longtemps vécu en France ! Ca masque un peu quoi. Tout ça me rappel les Américains qui mentent aussi relativement souvent, en prétextant qu’ils sont canadiens, pour ne pas qu’on les emmerde avec la politique. D’ailleurs, la plupart des canadiens qui voyagent ont une feuille d’érable sur leur sac a dos. Serait-ce pour ne pas qu’on les confonde ?