L’immigration indienne en Angleterre je savais. Maghrébine en France aussi. La chinoise au … heu un peu partout en fait, je l’avais remarquée. Mais alors l’immigration Japonaise au Brésil, ça non, j’en avais jamais entendu parler.

Ca colle pas, c’est un peu comme d’imaginer des congolais au Pakistan, ou des chinois en Bolivie (ha on me glisse dans l’oreille que j’en ai pourtant déjà vu la bas!), c’est pas à ça que le dieu télévision m’avait habitué. La suite >