La plongée sous marine, c’est l’une des plus belles expériences de mon voyage. Je me suis senti vraiment vivant en faisant ça  C’est dur à imaginer comme sensation quand on a en jamais fait, mais pouvoir rester sous l’eau comme ça plusieurs minutes, c’est très bizarre au début. Et plutôt flippant aussi. C’est comme ré apprendre à respirer. C’est quelque chose de tellement naturel dans la vie qu’on l’oublie. Mais quand t’es sous l’eau pour la première fois, he ben tu fais pas l’malin, et tu t’accroche à ton respirateur comme un chien affamé à un morceau de viande.

Zen

Zen

Wow, je suis sous l’eau. Et ça fait une minute que j’y suis. Je sens mes poumons se remplir, se vider. Se remplir a nouveau. Je dois penser à respirer, ça se fait pas tout seul. Les bulles d’oxygène remontent devant mes yeux. Tout est tellement silencieux. On entend du bruit, mais seulement des bruits sourds. Parfois quelques cling cling aigus, quand l’instructeur de plongée tape sur sa bouteille avec une tige en métal, pour attirer notre attention sur quelque chose justement. Parfois un bateau qui passe à la surface. J’ai aussi l’impression de voler.  Mais de voler mal, surtout par rapport à ceux qui ont déjà fait plusieurs plongées. Je me sens comme un invité sur une autre planète. Tout est nouveau. C’est comme si on avait élargit mes horizons. Presque comme si je venais de prendre conscience de ce qu’est un océan, de tout ce qu’il y a ici, de son immensité.

attention ca pique

attention ca pique

C’est vraiment effrayant. Sur mes premières plongées, je passe mon temps à regarder mon niveau d’oxygène  Et si il y’a un problème, que d’un coup je n’arrive plus à respirer?
Pendant la formation PADI, on apprend a réagir à certains situations. Comment enlever l’eau qui est rentré dans son masque, comment faire une remontée d’urgence (indice pour vous a la maison: vaut mieux pas), comment gérer sa flottabilité. Parce que quand on inspire, l’air dans les poumons fait qu’on remonte rapidement a la surface. Quand on expire, c’est le contraire, on se retrouve rapidement la tête dans le sable. Il faut savoir gérer ça.

J’ai rarement eu l’impression de ressentir des sensation complètement nouvelles comme celles que la plongée m’ont procurées. On entre vraiment dans un autre monde. Nos mouvements sont plus lents. La lumière filtre différemment  Et tout ces poissons autour de soi. Mon niveau 1 de PADI me permet de plonger jusqu’à 18 m. Ca peut paraître peu comme ça, mais sous l’eau… ça fait beaucoup. Assez pour qu’il commence a faire froid par exemple, même dans les eau naturellement tièdes du coin, et malgré la combi.

Bienvenue

Le genre de visions qui m’ont marquées

Sur ma dernière plongée, on s’en va vers le sugar Wreck. C’est un bateau d’une centaine de mètres qui à coulé dans le coin en 2000. Il transportait du sucre, et c’est a peu près tout ce que j’en sais.

Grosse grosse ambiance Titanic sur cette plongée. La vie marine à repoussée dessus, il y’a des restes de vie humaines encore visible, du style des pneus. A un moment, on traverse rapidement une salle. Ça n’a l’air de rien, mais d’un coup il fait tout noir. Je suis sous l’eau, dans un bateau, et il fait tout noir. Au secours.

Seul un rectangle de lumière est visible devant moi, c’est la porte de sortie. Je m’y enfonce, et des milliers de petits poissons s’écartent sur mon passage. Quand je vous dis que c’est des moments magiques. Je me sens vraiment ailleurs.