Pendant mes deux semaines au Myanmar, j’ai vraiment été frappé par le coté hors du temps du pays. Tout ici à l’air de tomber en ruine. De sortir d’une autre époque. Les voitures sont des pétoirs d’ou sortent une épaisse fumée noire. Les trottoirs sont tout défoncés. il faut faire attention ou l’on marche, c’est même marqué dans les guides comme l’un des dangers du pays!

Beaucoup de batiments on vraiment l'air de tomber en ruine

Beaucoup de batiments on vraiment l’air de tomber en ruine

Et il y’a ces fameux hommes en jupette qui se baladent partout. Et puis comme ils sont super religieux, il y’a plein de temples un peu partout, et les moines pied nus qui vont avec. C’est vraiment un de ces pays ou je me suis senti voyager, ailleurs. Ou je me suis dit ici, ça fonctionne pas du tout comme chez moi.

Alors, les jupettes. En fait c’est un Longyi, vêtement traditionnel, porté aussi bien par les hommes que les femmes. Avec Jaime, l’espagnol, on décide de s’en procurer un pour être un peu plus couleur locale. Ça nous à ouvert bien des sourires & discussions de se balader avec ça, les gens nous aidaient à le nouer de la bonne façon.

On m'apprend comment nouer le Longyi, vetement traditionnel birman

On m’apprend comment nouer le Longyi, vetement traditionnel birman

Rapidement en Birmanie, on remarque des taches rouges un peu partout par terre. Comme une grosse tache de sang, sauf qu’il y’en à plein partout.

Après prise de renseignements, je comprends qu’il s’agit d’une plante, le Bétel. Il prennent une feuille, roulent un genre de noix dedans, mettent de la chaux, et mastiquent le truc pendant des heures. Ca à plein de propriétés différentes, tonifiantes, psychostimulantes, coupe faim, etc… Et surtout, ça fait saliver. Et la salive devient rouge.

Les Birmans sont accros à ce truc. Comme la cigarette chez nous, eux se prennent ça à tout bout de champ. Et crachent du coup un peu partout. Vous imaginez bien, c’est trèèèèès classieux à voir.

En reporter de l’impossible, j’ai testé quand un de nos taxis nous emmenait un jour et m’en à proposé après avoir répondu à mes questions sur ces étranges feuilles. Ca m’a donné un petit coup de buzz au crane, comme si j’étais très légèrement stone. J’ai vite arreté, parcequ’il suffit de voir la tête des mecs qui chiquent ça, il leur manque tous la plupart des dents, et surtout, ils ont la machoire ROUGE. Mais ROUGE! Ca fait flipper moi je vous le dit. Une recherche dans google images vous donnera une bonne idée du phénomène. Voir cette dame par exemple, qui est un cas assez hardcore tout de même.

Il y’a un autre truc propre à la Birmanie, c’est le tanaka. C’est plus mignon déjà. C’est un genre de maquillage entre le blanc et le jaune, dont les femmes et les enfants se badigeonnent le visage. Et quand je dis maquillage, c’est pas le fond de teint à la française. C’est plutôt genre les deux rond rouge de bozo le clown.

un exemple de Tanaka, le maquillage birman

un exemple de Tanaka, le maquillage birman

La plupart des femmes ont ça sur le visage. parfois c’est juste un trait, un rond. Parfois c’est carrément un dessin. Un autre signe que je suis bel et bien dans un autre monde.